Nulle Part Nord

by Nulle Part Nord

supported by
Maison Planàterre
Maison Planàterre thumbnail
Maison Planàterre Nulle Part Nord joue du bon folk sale du style du groupe "Tintamare" (tintamare.bandcamp.com). Les textes sont à teneur humoristique, sociale et politique, Le phrasé utilisé est distrayant et ironique. Au final, j'ai bougé et souris beaucoup en étant conscient que certaines situations tournent carrées.

"Fort McMurray" perfo:
www.youtube.com/watch?v=YmFNbB0QFOU

"Tu m'aimes quand ça t'arranges" perfo:
www.youtube.com/watch?v=FCBmlDDct_0 Favorite track: Fort McMurray.
/
  • Streaming + Download

    Includes unlimited streaming via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.

      $10 CAD  or more

     

  • Compact Disc (CD) + Digital Album

    Copie physique du premier album de Nulle Part Nord avec livret.

    Includes unlimited streaming of Nulle Part Nord via the free Bandcamp app, plus high-quality download in MP3, FLAC and more.
    ships out within 7 days

      $15 CAD or more 

     

1.
01:43
2.
05:24
3.
4.
03:06
5.
6.
7.
8.
9.
10.
04:09
11.
12.

credits

released December 1, 2016

Victor-David Lauzon: Poubelles-Voix
Alexia Tapp: Voix de feu
Cédric Boivin: Banjo et guitare
Francis Blouin: Guitare et Mandoline
Gabriel Séguin: Contrebasse
Étienne Deschenes-Gagnon: Accordéon et clavier
Colin Dinard: Saxophones ténor et soprano

Avec la participation de:
Marie-Michèle Plamondon : Trombone
Luk Baslanti: Harmonica
Blanche Moisan-Méthé: Trompette
Jonathan Brière: Texte et voix sur En ces temps-là

Enregistrement: L'Gros Piton et Victor-David Lauzon
Mixage: Victor-David Lauzon
Mastering: Gilbert Lauzon et Pi Cutler
Artwork: Mathieu Chartrand

tags

license

all rights reserved

about

Nulle Part Nord Montreal, Québec

contact / help

Contact Nulle Part Nord

Streaming and
Download help

Track Name: Dakar
J’suis pogné à Dakar
Encore et encore
J’me souviens même pu
D’la dernière fois que j'ai vu
J’ai laissé ma vie en Acadie
Pour un char de bandit
Y’aura toujours une solution
Mais laquelle?!
J’me souviens même pu d’elle

J’sors mon couteau
À chaque mauvais mots
Fuck off le Thiéboudiène
À midi j’pop le gin
J’ai laissé ma fille pi mes amiEs
Pour crever dans un taudis
Y’aura toujours une solution
Mais laquelle?!
J’me souviens même pu d’elle

Le soleil s’lève pas pour tout le monde
J’ai déjà un pied dans ma tombe
J’ai beau me répéter que tout va ben aller
Même les cafards peuvent pu m’endurer
Votre lumière c’est mon ombre
J’ai besoin d’une main sur l’épaule
J’t'écœuré de broyer du noir
Mes yeux sont morts

Booba, Booba, Booba, Booba
Y’aura toujours une solution
Qu'tu sois dans l’top
Ou ben qu’tu sois dans l’fond
Y’aura toujours une solution
Que tu sois trop bon ou ben trop con
Y’aura toujours une solution (ah ouais?)
Mais laquelle?
Track Name: Fort McMurray
Un gros pick-up ça t'dirais-tu
Un énorme chalet aux É-U
Des belles vacances d'in tout inclus
Pouvoir normaliser l'abus ( Hey c'est pas juste ça oh non!)

Des chevaux pures races, deux, trois piscines
Pis all you can snort cocaïne
Une trophy wife qui est toute refaite
Cinq jardiniers, une cour parfaite
De quoi rendre jaloux ton voisin
Tes chums, tes frères pis tes cousins

Viens t'en dans le nord
Au milieu de nulle part
Y'a toute un essor
On a besoin d'hommes forts comme toi!

À Fort McMurray, un éden capitaliste
À Fort McMurray, c'est pas mal vu d'être sexiste
À Fort McMurray, Aweye viens t'en avec nous
Raser la forêt pi creuser des trous

Le plus beau cadeau d'Mère Nature
C'est nos précieux hydrocarbures
Enfouis sous la forêt boréale
C'est notre fierté nationale
Qui créer d'la job pour tout le monde
Ici on met de coté personne
Sur nos terres nauséabondes
On engage même les autochtones

Les maudits crisses d'écologistes
Comprennent pas les lois d'la business
Quand y’a un gros déversement
C’est pas toujours un accident
Pis si les poissons y'aiment pas ça
Au fond du lac Athabasca
Bin y'ont juste à sacrer leur camp de d'la

En Alberta nous on pense comme ça
L'reste du Canada y peut bin aller s'faire voir!

1000 piasses par semaine, 2000 piasses par semaine
3000 piasses par semaine, tu vas être riche en tabarnak!
Track Name: Blue Sunday
Well I woke up on the sunday morning
Feelin’ kinda blue
Picked up my greens and rolled it in a brown
My mind is black and outside it’s grey
I’m worried ’till my next pay

Woke up on the monday morning
Late for job as usual
Running’ to catch the bus
What will I tell my boss
I’m gonna tell him to shove it up his sorry ass
I’ll finally tear up My social mask

Woke on the tuesday morning
Feelin’ kinda blue
Picked up my greens and rolled it in a brown
My mind is free and outside it shines
I’m not worried ’Til my next pay
Track Name: Opus Déchaîné (en Bmin)
La toune est pas longue
Pis l’party y'est pogné
Fais gaffe aux sorties d’zone
Tu vas t’ramasser fucké

On va chanter
On va danser
On est juste là pour s’la péter

Dans l’confort d’mon salon
Avec mes écailles de peanuts
Ça prend pas 30 secondes
Pour que ma soif me gratte
J'traverse l’autre bord d’la rue m’acheter un six pack de cheap brew
Mes rimes y riment pas pis j’en ai rien à chier
J’en ai rien à chier

On va chanter
On va danser
On est juste là pour s'la péter
Track Name: Tu m'aimes quand ça t'arrange
Tu m’aimes quand on est dans le fond d’la bouteille
Quand le rhum coule dans nos veines
Tu m’aimes quand il fait beau, quand j’ai les mots
Tu m’aimes à première vue
Tu m’aimes, tu m’aimes pu

Tu m’aimes quand tout va bin, quand tout va mal
L’amour est trop loin dans la spirale
La porte entrouverte a fait son temps
On peux disparaitre tranquillement

Tu m’aimes quand ça t’arrange
Tu m’aimes quand ça t’arrange
Tu m’aimes quand ça t’arrange
Pourquoi, pourquoi? Pour toi pour moi

Tu m’aimes quand t’es pas tannée d’la cassette
D'la même routine qui s’répète (qui s’répète)
Tu m’aimes au bon moment, juste avant le printemps
La neige a fondue
Tu m’aimes pi tu m’aimes pu
Track Name: Pas de panique moi je recycle
À force de chercher des réponses à mes questions
J’ai perdu mes questions
Ça sert à rien ça tourne en rond
On m’les avait données pourtant quand j’étais petit
Le bien le mal c’est ça j’espère que t’as bien compris
Trop jeune pour analyser
Le système est peut-être pas si bien pensé
Difficile de riposter à cinq ans
Prisonnier du système même enfant. Non!
Mais viens un temps où on peut enfin réagir
On court dans les rues pour tout contredire
Mais on peut pu rien changer
On veut pu rien changer

À travers le monde les enfants meurent de la grippe
Mais pas de panique moi j’recycle
Ils pourraient être sauvés avec une piastre d’antibiotique
Mais pas de panique moi j’recycle
La fortune d’un seul homme pourrait éviter la famine
Expliquez-moi donc à quoi ça rime?
Pas de panique moi je recycle

Six millions d’morts en République du Congo
J’ai pas à m’sentir mal j’achète du café bio
Ma vie est déjà assez tragique comme ça
C’qui s’passe en Afrique ça n’me regarde pas
Une caisse de douze de Pabst pour tout oublier
Un paquet d’vingt McDo régulier
Pourtant j’dis non à la surconsommation
Pis j’suis l’premier qui le cris d’in manifestation

Deux ans ont passés je me retrouve dans la même pente
J’évite la fuite de toutes ces questions qui me hante
Je regarde aveuglement le tournant que j’ai pris
Le bien le mal c’tu ça? J’pas sûr d’avoir bien compris
Encore en train de noyer
Toutes ces promesses que j’avais jurer jamais oublié
Je me contente de mon beau grand bac vert
Pis d’avoir donné 20 piastre à Greenpeace cet hiver
La radio allumée, un massacre au Guinée
2 ans ont passés pis j’suis pas près d’oublier
Que je veux pu rien changer
Que je peux pu rien changer
Track Name: Reste Assis
Ok c’est l’temps oui t’as 5 ans
On considère qu'tes assez grand
Pour rentrer à fond dans l’système
Te l’faire implanter sous la couenne
Apprendre à vivre la routine
À bien faire tourner la machine
Du capital

Bienvenue, bienvenue dans’ salle de classe
T’es mieux d’t’y faire, tu vas être là longtemps
Faut qu’tu t’adaptes à ton espace
Te soumettes à ton enseignement
Si t’aimes pas ça tant pis pour toi
L’éducation c’est pas un choix
Si tu veux réussir

C’est quoi l’message qu'on donne à nos enfants
Pour qu’ils puissent satisfaire le gouvernement?

Reste assis pi ferme ta yeule
Notre façon d’faire c’est la seule
Fais c’qu’on t’dit pi ferme ta yeule
On va t’apprendre a rester veule

Mais écoutez-les pas
Pi combattez l’état
Faut l’émancipation du système d’éducation

Plus tu vieillis plus ça d’vient lourd
La tête comme un compte à rebours
Bourrage de crâne et détention
Des têtes d’âne et d’la prétention
Une atmosphère tendue qui règne
Tandis que t'as les oreilles qui saignent
À les écouter parler

Après y vient les prêts et bourses
Si tu veux rester dans la course
Sans travailler 30 heures/semaine
Pi tout l’temps avoir des migraines
J’espère que ça va assez mal
Ta situation familiale
Sinon on te donne rien



On peut ben être une belle gang de saoulons
À force de s’faire dire à répétition

Refrain

Mais on les écoute pas
Pi on crie fuck l’état
Faut l’émancipation
Du système d’éducation

Et un beau jour tu r'çois ton bac
Tu t’dis que l’affaire est dans l’sac
Enfin, le marché du travail
Maison, auto et fiançailles
Poussés au bout du désespoir
Ils ont bin fini par t’avoir
Les tabarnaks!

Ça fait que là tu vis ta vie
Toutes tes vieilles valeurs t’es oublies
Tu dors, sur tes deux oreilles
Devant tes chèques tu t’émerveilles
Tu fais ta job de 9 à 5
Tu r’viens chez vous pi tu trinques
À ton succès

On se fait manipuler notre futur
En s’faisant tout l’temps gueuler à la figure

Refrain

Mais écoutez-les pas
Pi combattez l’état
Faut l’émancipation
Du système d’éducation
Track Name: Logique du code barre
Catastrophe apocalypse
L’occident qui s’en caliss
Vous sentez vous optimal?
Vous sentez vous normal?
C’est un peu trop banal
Mais qu’est-ce tu veux qu’on fasse
On est fait à l’os avec un steak d’étampé dans face

Pendant qu’le monde qui s’en balance se bourre la pense
Les autres avancent pi mènent la danse
Tu l’verras pas dans ta revue de gossip
Ni dans le National Geographic

On était pas mal plus d’in années soixante
Mais aujourd’hui on se comprend pu s’pu a' même patente
On nous dis
T’as rien compris
C’est nous qui sommes les rois ici

Tout les soirs j’me répète qu’avant qu’ça pète
J’devrais ben m’trouver d’quoi qui vaille la peine
J’me souviens plus d’hier soir
J’ai couché dehors pi j’ai plus une criss de cent

Caliss j’ai l’goût de sacrer mon camp
Mais j’peux pas c’est plus comme avant
J’ai une piaule puis une job
Pi des dettes au gouvernement
Pi un ostie de paquet de paiements

Maudit qu’le monde m’énarve
Quand j’me lève le matin
Je sais pas c’est quoi mon problème
Un jour on m’a dit que la solution
C’tait de prendre du Ritalin!



Non mais ils nous prennent tu pour des caves? (Pour des caves)
Ça commence vraiment à être grave
J’peux même plus me promener dans rue
J’peux même plus sortir dans un bar sans qu’on m’impose
La logique du code barre!

J’regarde les panneaux de pubs su’l bord de la quarante
J’me fais appelé par des professionnels de la vente
Des professionnels de la vente?
Sacrez moi donc patience!

Et je les entends chanter
Et je les entends miauler
Nous vendre la misère
Avec leur sourire le plus fier
Avec leurs voix douces et tendres
Mais dites moi donc
Qu’est-ce que j’en ai à faire?